Un clocher sans église

Un clocher sans église

Hôtel à Marseille? trivago

Fascinante avec ses allures gothiques et les histoires qui l’entourent, la tour Saint-Jacques a connu un destin pour le moins insolite, depuis qu’elle a perdu son église, Saint-Jacques-de-la-Boucherie, détruite à la Révolution.

Mais que fait donc cette flamboyante tour gothique isolée en plein quartier haussmannien ? Le voyageur l’observe s’élever, toutes gargouilles dehors, sans le moindre édifice qui puisse rivaliser avec sa stature. Elle semble avoir résisté aux métamorphoses de la ville, survivante des temps reculés du Paris médiéval. Il aimerait en savoir plus et sa partenaire de promenade n’en demande pas tant : « Moi aussi, elle me fascine, elle a connu bien des réincarnations ».

La tombe de l’alchimiste

Elle lui raconte alors l’histoire de la paroisse Saint-Jacques .

« L’église elle-même a été détruite à la Révolution. Mais la tour a résisté. Blaise Pascal y aurait mené des recherches vers 1647 et c’est à ce titre qu’elle a été préservée. Elle a toujours fasciné, notamment parce que l’alchimiste Nicolas Flamel a été enterré dans l’église en 1418. Mais l’histoire ne s’arrête pas là.

On y a fabriqué des plombs de chasse : le plomb fondu tombait en gouttelettes qui prenaient la forme de billes en atterrissant dans un bain d’eau froide. Puis elle a été reconvertie en station météo à la fin du XIXe siècle. Vous qui aimez les livres, Perec en parle dans Epèces d’espaces : il évoque les surréalistes qui envisageaient de la courber légèrement! « 

L’homme apprécie l’humour de Perec mais ne voit nul besoin de la transformer : il l’aime inchangée, droite dans son square, gardant l’aura d’un site chargé d’histoire et de mystères…

Sur la route de Compostelle

Au XIIe siècle, la corporation des bouchers de Paris fait édifier une église sur le site. Abritant des reliques de saint Jacques le Majeur, elle sert de point de ralliement aux pèlerins sur la route de Saint-jacques-de-Compostelle. De style gothique flamboyant, sa tour-clocher de 54 mètres, est édifiée entre 1509 et 1523.

À la Révolution, l’église est vendue à des particuliers qui la font démonter pour en revendre les pierres. la tour, elle, est préservée et rachetée par la Ville de Paris en 1836. Lors de travaux haussmanniens, l’architecte Jean-Charles Alphand aménage le square de quelque 6 000 mètres carrés qui s’étend à ses pieds.

 

Adzuna
1