Le jardin médiéval de Cluny

Le jardin médiéval de Cluny

Hôtel à Marseille? trivago

Pousser la porte de ce jardin, c’est changer d’époque comme par enchantement. On trouve mieux ici qu’une reconstitution historique: une création contemporaine puisée aux meilleures sources du Moyen Âge. Une belle inspiration pour une expérience rare.

C’est un oasis de paix au plus bruyant du Quartier latin, à l’angle des boulevards Saint-Germain et Saint-Michel. Éric Ossart et Arnaud Maurières, les maîtres d’œuvre de cet espace de 5 000 mètres carrés ouvert en 2000, se sont inspirés des fameuses tapisseries de Cluny, dont l’illustre Dame à la licorne.

Roses, lis, iris, ancolies…

La licorne a justement sa « forêt » – symbole de la nature sauvage- dans ce jardin aux multiples facettes, où une terrasse en bois clôturée – symbole de la nature domestiquée- accueille aubépines et églantiers. L’endroit se partage aussi en un jardin céleste, dédié à la Vierge et où s’épanouissent roses, lis, iris, ancolies, pâquerettes et violettes, et un sobre jardin d’amour courtois, riche de senteurs avec ses banquettes de gazon parfumées de thym et d’œillets.

Le visiteur découvre également deux clairières dont celle des enfants -jeux liés au bestiaire de La Dame à la licorne; un jardin des simples, où poussent le romarin, l’hysope, l’absinthe, la menthe, etc ; un ménagier, du nom du potager traditionnel du Moyen Âge, où l’on cultivait les légumes destinées à cuire « au pot » – choux, panais, bourrache, etc-; un tapis de mille fleurs et le préau, une prairie parée d’une Fontaine aux roseaux d’argent, sculpture de Brigitte Nahon.

Adzuna